Introduction : Incinérateur-scierie d’ERSCIA

Une gigantesque scierie de trop, doublée d’un incinérateur très polluant aux portes du Morvan.

Le Morvan est le massif montagneux le plus proche de Paris, à cheval sur les 4 départements de Bourgogne, la Côte-d’Or, la Nièvre, la Saône-et-Loire et l’Yonne.
Le point culminant du massif du Morvan est le Haut Folin (901 mètres). La région est marquée par un réseau hydrographique dense comportant de nombreuses retenues issues du flottage du bois vers paris au 19e siècle. L’ensemble du massif forestier couvre 50% de la surface du Parc. Le Morvan est historiquement constitué d’une forêt de feuillus mélangés, . Depuis les année 70, l’implantation croissante des résineux et notamment du douglas par la sylviculture industrielle a conduit à une proportion de 50% de résineux.
Le Morvan est aussi un parc Naturel Régional depuis 1970, il comprend 95 communes et 10 villes portes : Arnay-le-Duc, Autun, Avallon, Châtillon-en-Bazois, Corbigny, Etang-sur-Arroux, Liernais, Luzy, Moulin-Engilbert et Saint-Honoré-les-Bains.
Un parc naturel régional se définit lui-même « d’abord comme un territoire rural qui présente une identité forte, au patrimoine naturel et culturel riche, mais à l’équilibre fragile et menacé. C’est ainsi que le parc du Morvan doit assumer son rôle de chef de file pour le tourisme, la biodiversité, la forêt, les énergies renouvelables et l’action culturelle ». On y trouve 247 espèces de faune et 67 espèces de flore protégées.
La pression de la sylviculture industrielle sur l’environnement, voire même sur le potentiel de renouvellement de la forêt créé des tensions de plus en plus vives avec la population qui voit son environnement et la biodiversité se dégrader.
Le projet de créer une méga scierie doublée d’un incinérateur (bois et déchets de bois pollués) à la porte du Morvan (proche de Corbigny) aggravera encore la pression sur la ressource et signe la fin de l’écosystème forestier morvandiau, aggravé par une forte pollution de l’air et de l’eau.
Pourtant les solutions de développement équilibré existent et sont même exprimé dans la Charte forestière du Morvan portée par le Parc Naturel Régional.
Des citoyens du Morvan, très inquiets de cette aggravation de la situation ont créé l’association Adret Morvan, pour lutter contre l’implantation de cette méga scierie de trop et ce gros incinérateur très polluant.