Coup de Com’ : une campagne de communication pour soutenir le discours productiviste de la filière intensive ?

Cette campagne de communication envisagée par l’État dénote un mépris total de l’opinion citoyenne et tente de la manipuler pour atteindre des objectifs purement mercantiles.

Le tout récent programme national de la forêt et du bois et ses déclinaisons régionales prévoient une intensification des récoltes et des plantations sans précédent avec une spécialisation par massifs des services rendus par la forêt.

En plus des effets néfastes sur le plan écologique, ce virage productiviste posera localement des problèmes d’acceptabilité sociale.

Dans une collusion assez douteuse avec la filière intensive, l’État a chargé le CGAAER* de l’élaboration d’une stratégie de communication en direction du grand public. Ce plan habille des pratiques sylvicoles délétères sous des airs de gestion durable, de santé des forêts, ou de pompe à carbone.

La substitution de nos forêts par la culture d’essences de rendement améliorées et adaptées à la demande de la grande industrie ne répondra en aucune façon à ces louables intentions : le grand public ne doit pas se laisser abuser.

Les stratégies de manipulation énumérées dans ce plan ternissent quelque peu la crédibilité de ses rédacteurs et de leur institution : la forêt, dans sa biodiversité, n’est pas une marchandise.

Les Collectifs SOS Forêt de Bourgogne et de Franche-Comté réunissent des associations environnementales ainsi que des propriétaires et gestionnaires forestiers qui, loin d’être opposés à l’exploitation forestière, proposent et prouvent qu’une autre approche de la sylviculture est possible pour produire du bois de qualité sans dégrader la biodiversité, la qualité de l’eau, le climat.

Cette sylviculture douce, dans le respect des synergies naturelles de la forêt, préserve le patrimoine forestier et ne nécessite aucun gaspillage de fonds publics pour manipuler les esprits !

12 février 2018

 

* Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux, branche du ministère de l’agriculture : http://agriculture.gouv.fr/le-conseil-general-de-lalimentation-de-lagriculture- et-des-espaces-ruraux-cgaaer-0

Télécharger le communiqué en pdf

Télécharger le plan de communication